Le berger allemand

CHF4.90 

“Quand on dresse un chien…, on ne le fouette pas pour le fouetter, mais pour le dresser et, à cet effet, on le frappe seulement quand il rate un exercice. Si on le fouette sans méthode, on finit par le rendre impropre à tout dressage “.
Simone Weil, La Pesanteur et la Grâce, (1942).

Plus que tout autre, le berger allemand, chien de dressage par excellence, a souffert de cette aberration de l’esprit qui a marqué notre culture : punir, punir, punir.
Alors que ce chien possède une caractéristique unique: c’est un loup amical. Ses créateurs ont en effet réussi à fabriquer un chien extraordinaire d’aspect, puisqu’il présente l’image du loup de notre inconscient collectif, oreilles droites, queue en sabre, poil bien fourni, prestance impressionnante, le vrai loup de la fable, mais qu’il est habité d’un caractère polyvalent, doux, protecteur avec l’humain en difficulté, et dissuasif face au malfaiteur.

Description

En Allemagne, 25.000 naissances par an, et 2200 clubs de dressage, rien que pour le club de la race, le SV.
En France, 7 millions de chiens, 100 000 bergers allemands “à papiers”, inscrits au LOF (Livre des origines français), plus 600 000 bergers allemands non LOF et apparentés;
10 000 naissances LOF par an, le record des races.

Sur notre planète, le berger allemand, à lui seul, qu’il ait des papiers ou non, qu’il soit de pure race ou croisé, représente un dixième du nombre total des chiens. Il faut admettre que cette race fait partie de la culture de l’être humain.

Le berger allemand n’est pas partout, comme en France, le numéro un des chiens de berger. Aux Etats-Unis, en Russie, il vient loin en nombre derrière le rottweiler. En Belgique, en Hollande, il est dépassé par le malinois.
Le berger allemand est un paradoxe absolu. Pour monsieur Tout-le-Monde, c’est le loup ancestral, oh, un loup domestiqué, familiarisé, confortable, certes, mais quand même un chien à l’aspect de loup tel qu’on se le représente au fond de son âme. Il peut tuer celui qui attaque ses petits ou qui importune l’être humain qu’il a pris sous sa protection. Le loup, le vrai ! Pourtant, le berger allemand est un chien de création récente, né vers la fin du XIXème siècle.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le berger allemand”

Pour ne rien manquer!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de l'actualité SaveYourDog

Vous êtes maintenant inscrit !

Pin It on Pinterest